lundi 1 juin 2015

A comme... A la rencontre du sosa n°100

En avril 2013, en plein déménagement et en fin de grossesse, j'avais réussi à boucler le défi de A à Z malgré tout. Je vous avais emmenés à travers les siècles et les campagnes qui sont mes origines. En juin 2014, j'ai tenu comme j'ai pu, parmi les cartons (encore !) sur le blog que je consacre à ma branche paternelle. 

Juin 2015, c'est retour sur la branche maternelle. Je n'ai pas de cartons en cours, ni de projet de déménagement, alors... Merci de me lire.

Un petit ajout : je dédie ce challenge 2015 à la mémoire de Colette, pour qui j'aimais tant alimenter ce blog.


En 2013 je commençais par Auguste CHARON, parce qu'il fallait bien trouver une lettre A. 
Cette année, je vous parle de son père, par pur hasard. Enfin presque. Si je liste mes ancêtres selon la numérotation Sosa le 100è est Pierre CHARON. Alors c'est arbitrairement, parce qu'il porte le n°100, que je vous le présente. 
Il est né au début du XIXè siècle tout à côté d'Angers. Ses parents sont cultivateurs. A ce jour j'ignore s'ils avaient déjà des enfants, ou s'ils en auront d'autres après lui. A 37 ans il épouse une fille de fermiers, Françoise POTTIER. Elle est native d'à-côté de Mayenne. 
Ils auront Auguste en 1845, et Maxime en 1852.

Auguste, je vous l'ai déjà présenté, et Maxime... je vous en reparlerai.

Pour l'instant, j'ignore si la fratrie était plus étendue.

2 commentaires:

La balade d'Aurélie a dit…

Bon courage pour votre challenge.
Et bravo pour votre troisième participation!

Benoit Villecourt a dit…

Bonjour Léti
Je prends enfin le temps de lire les articles des autres généablogueurs.
Bon début.
À très vite